Invasion de l’Ukraine : Pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes

Hier, tôt dans la matinée, l’armée russe a lancé une opération militaire de grande envergure. Les infrastructures militaires de l’Ukraine (aéroports, ports) ont été détruites en moins de quelques heures par l’aviation russe, les troupes russes sont actuellement proches de Kiev, la capitale de l’Ukraine. À travers cette agression, la Fédération de Russie montre au grand jour son vrai visage, celui d’un État impérialiste, au même titre que les États Unis, ou que la France.

Cela fait maintenant plusieurs années que l’Ukraine est un sujet de tensions internationales. En effet, depuis 2014, avec la chute du gouvernement corrompu, despotique et pro-russe de Viktor Ianoukovytch en Ukraine et son remplacement par un gouvernement soumis à l’impérialisme américain, nationaliste et proche d’organisations néo-nazis.

Ce nouveau gouvernement qui s’arrime dès le début à l’impérialisme américain concurrent n’a cessé de souffler sur les braises des tensions ethniques, notamment en retirant le statut de langue officielle au russe dans les régions où les minorités russophones sont très importantes voire majoritaires. En réaction à cela, les populations russophones se sont soulevées à raison face à un pouvoir qui les réprime, et déclarèrent leur indépendance à travers les Républiques “Populaires” du Donetsk et du Lougansk, toutes deux situées dans le Donbass. Mais cette révolte se retrouve rapidement inféodée au pouvoir russe.

Le fait que l’actuel État russe soit un État réactionnaire et viscéralement anticommuniste est quelque chose que tout révolutionnaire sérieux sait déjà, au vu de la sévère répression que subit le mouvement ouvrier et sincèrement communiste en Russie. Toutefois, certains individus, principalement par vieille nostalgie “soviétique” (social-impérialiste et capitaliste de type brejnevienne) et par méconnaissance de ce qu’est l’impérialisme ont continué jusqu’à présent à défendre l’idée selon laquelle la Russie ne serait pas un État impérialiste ou, tout du moins, un État beaucoup plus sympathique à l’égard des peuples que les États-Unis. L’agression impérialiste russe en Ukraine démasque ces pseudos communistes comme ce qu’ils sont : des collaborateurs du pouvoir impérialiste et fascisant de Vladimir Poutine.

En tant que sympathisants ou militants communistes, face à cette crise, nous ne pouvons avoir qu’une position :

À bas la Guerre Impérialiste !

À bas l’OTAN et la Russie impérialiste !

Vive les peuples ukrainien et russe !

Et vive le droit à l’autodétermination des peuples !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :